AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
avatar
Esmée E. Cullen

CULLEN;
une famille comme les autres, hum peut-être pas...


Messages : 134
Date d'inscription : 20/08/2009
Copyright (c) : Avatar (c) Misery Mind icon (c) racheldinozzo
Pseudo : Mée.

who are you ...
Don (si vous en avez un ): Aucun Don.
Relations:

MessageSujet: Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.   Mar 25 Aoû - 21:13

    « Car où tu iras j’irai, et où tu passeras la nuit je passerai : ton peuple sera mon peuple et ton dieu sera mon dieu ; où tu mourras je mourrai et là je serai enterré »


    La nuit était sombre ce jour-là. Le ciel avait revêtis son manteau le plus sombre, sans aucun doute. Aucune étoile n’était à l’horizon. Ou alors, j’étais trop absorbé par l’étreinte de mon mari pour m’en rendre compte. Assise contre son torse de pierre, je me délectais de cet instant d’intimité qui était bien trop rare à mon gout. Je ne pouvais pas lui en vouloir, il travaillait beaucoup. Mais je savais qu’il sauvait des vies et que c’était le plus important. J’étais très fière d’être la femme d’un tel homme. J’étais fière d’avoir été celle qu’il avait choisit pour l’accompagner dans son éternité. Oui, je l’aimais d’une façon démesurée. Il ne se passait pas un jour sans que je remercie le ciel de m’avoir mit sur sa route. Ce soir-là, je profitais simplement de ses bras autour de moi. C’était incontestablement mon asile le plus sur. J’avais une confiance aveugle en lui et j’aurais pu garder les yeux fermés toute mon éternité s’il me guidait, je n’avais rien à craindre. Carlisle était pour moi tellement de choses à la fois. Mari, Amant, Ami, Confident. Beaucoup pour un seul homme mais il savait être le tout à la perfection. Il avait de quoi faire complexer n’importe quel homme, humain. Pourtant, j’étais certaine que du temps de son humanité, il devait déjà être bon. Outre le fait qu’il chassait les vampires des rues de Londres. J’aimais croire que si on s’étaient rencontrés à l’aube de notre humanité, nous nous serions tout de même mariés. Même si nous étions nés à des époques différentes. Je me surprise à me fermer les yeux, soupirant d’aise. Je me trouvais à ma place, il n’y avait pas un jour où j’en doutais. Carlisle était tout pour moi. Avec nos enfants, bien sur. D’ailleurs, ce soir-là, je devais aller chasser. Chasser parce qu’il n’y avait que ça pour calmer le feu qui dansait dans ma gorge. Chasse parce que c’était dans ma nature à présent. Je ne pouvais faire que cela. Mais pour soulager ma conscience, les idéaux de Carlisle étaient là, je me nourrissais exclusivement de sang animal. Ce qui était une sorte de soulagement pour nous, vampires se disant végétariens. Je devrais donc bientôt m’arracher aux bras de l’homme merveilleux qu’était mon mari pour aller assouvir mes besoins inhumain. Triste éternité dans ces moments-là. Dieu merci, je savais qu’il serait toujours là à mon retour. Piètre consolation, mais assez pour me forcer à y aller.

    C’est Edward qui m’accompagnerait. C’était prévu ainsi du moins. Ca m’était égal d’y aller seule ou non mais il était vrai que j’aimais y aller en compagnie d’un de mes enfants ou de mon mari. Edward ayant lui aussi besoin de chasser, nous nous étions mis d’accord. Il m’accompagnerait. J’étais heureuse de pouvoir me retrouver seule avec lui, quelque part, je sentais que nous en avions besoin. Edward comptait énormément pour moi. Tout comme ses frères et sœurs, mais c’était plus spéciale avec lui. Il était mon premier fils après tout. J’adorais sa compagnie, détestais fermement son chagrin. Si bien que si j’aurais pu, je le lui aurait ôté pour qu’il puisse retrouver une vie harmonieuse et heureuse comme la notre. Il était sans doute celui que je plaignais le plus en silence. Et s’il m’arrivait parfois d’encore prier, j’espérais de tout cœur que Bella lui revienne. Par pur égoïsme, pour avoir le plaisir de revoir ses lèvres s’étirer et ses yeux se plisser sous le poids du bonheur. Là, je serais une mère comblée, mais il fallait laisser faire le temps. Dans un mouvement doux, je quittai donc les bras de mon tendre époux. Il se leva lui aussi et je lui offrais un baiser. Doux échange que j’aimais partager avec lui. Lorsque cet échange pris fin, je regardais brièvement notre chambre, comme décidé à ne pas y aller finalement. Ca pouvait bien attendre le lendemain. Il passa alors une main dans mes cheveux caramel et il me sourit.

      « Va mon amour, tu as besoin de chasser. Je n’ai pas l’intention de m’en aller de tout façon. »


    Il me sourit à nouveau. Sa voix douce me parvenait aux oreilles. Je ne pus m’empêcher de sourire à mon tour. Déposant un bref baiser au coin de ses lèvres, je quittai déjà la chambre me dirigeant vers le salon où j’espérais trouver Edward. Il n’y était pas. Mais je me doutais qu’il ne tarderait pas à venir. Dans un mouvement emplis de grâce, je pris place près de la porte. Attendant bien sagement que mon fils daigne se montrer. Il ne devait pas être loin. Il capterait mes pensées, sans doute et il viendrait. Je l’espérais en tout cas, sinon, je serais obligé de passer la maison au peigne fin. Seulement, il apparut. Comme un Dieu. Comme chaque personne de notre espèce en fait. Je lui souris. D’un sourire chaleureux et bienveillant, celui que je réservais à mes enfants et à mon mari. Celui d’une mère et celui d’une épouse heureuse. J’étais comblée, et ce chaque jour un peu plus. Si bien que je me demandais si j’avais vraiment mérité tout ce bonheur. Si ça n’était pas un peu trop pour une simple personne pour moi. Après tout, je méritais peut être moins mais je n’en étais pas mécontente pour autant, au contraire, je m’estimais heureuse d’avoir trouvé mon bonheur si facilement. Il n’y avait aucun doute, je les aimais plus que tout.

      « Prêt pour une partie de chasse ? »


    Ma voix s’était doucement élevée dans l’air à l’égard d’Edward. Je quittai alors la maison le plus rapidement possible. Me retrouvant aux abords de la forêt qui encerclait la maison. Je savais déjà que je n’avais aucune chance si je commençais à jouer le jeu de la vitesse avec lui. Il était bien plus rapide que moi mais bon, j’avais quand même le droit de chasser. Sans plus attendre, je me remettais à courir pour m’enfoncer dans la forêt sachant pertinemment qu’il me suivait.

_________________

« With this hand, I will lift you from your sorrows.
Your cup will never be empty, because I will be your wine
With this candle I will light your way in darkness
With this ring, I ask you to be mine »

Esmée Cullen •• Présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.   Mar 25 Aoû - 22:37

    Tristesse. Peine. Solitude.

    C'était les trois mots définissaient Edward ces temps-ci. Durant les trois dernières année il avait été malheureux. Vous savez maintenant pourquoi, et la cause de son départ [ ouais parce que j'en ai marre de répéter à chaque fois xD]. Mais là il était complètement anéanti. D'une part Bella était maintenant avec Jacob Black et le vampire n'arrivait pas à comprendre comment les humains faisaient pour n'aimer qu'un temps et oublier. Il ne se rappelait pas beaucoup de sa vie d'avant mais d'après ce qu'il se rappelait il n'avait jamais aimé étant humain, hors mis 'amour qu'il avait pour ses parents biologiques. Il se souvenait avoir assez de succès déjà, les même cheveux et de grands yeux verts, qui plaisaient assez aux jeunes femmes de l'époque. Bien sur les temps n'étaient pas les mêmes et jamais une de ses jeunes femmes n'auraient osés l'aborder. Mais lui ne s'intéressait pas aux femme, seule sa future carrière militaire obnubilait son esprit. Bref, voilà la première raison de la peine du vampire, la seconde et bien sûr la plus douloureuse était la haine qu’elle éprouvait à son égard. Il pouvait comprendre qu’elle lui en veule, mais ce qu’elle n’arrivait pas à comprendre était le fait qu’il avait fait ça pour la protéger et pas de gaité de cœur.

    Mais pour l’heure Edward était allongé sur le canapé de sa chambre, les bras croisés derrière sa nuque en écoutant le Clair de lune de Debussy, une chanson que Bella affectionnait également. Il avait fermé les yeux pensant que parfois il lui plairait de dormir aussi. Dormir pour oublier quelques heures ce qui le rongeait de l’intérieur. Les humains avaient la vie tellement facile. Une vie assez longue pour profiter des bonnes choses, mais courte pour ne pas avoir le temps de s’ennuyé. Lui avait vécu plus de cent ans, cent ans d’ennuie. Oui il s’était beaucoup ennuyé et s’était souvent senti seul. Esmé et Carlisle. Rosalie et Emmett. Alice et Jasper. Il était le seul à ne pas être avec quelqu’un. Bien sur les membres de sa famille faisait en sorte qu’ils se sentent à l’aise, mais parfois il avaient besoin de moments d‘intimité, comme maintenant entre Esmé et Carlisle. Alors lui pensait beaucoup, jouait du piano, étudiait. D’ailleurs Emmett le taquinait souvent concernant les études en le traitant d’intello. Et puis un beau jour il tomba sur cette fille. Une fille qui lui avait volé son cœur et tout raisonnement. Il l’avait profondément aimé, et se sentait enfin vivant.

    D’un bon le vampire se leva et fila rejoindre sa mère qui venait d’arriver dans le hall. Ses pensées indiquaient qu’elle l’attendait.


    - Plutôt deux fois qu’une !

    Cette partie de chasse lui ferait le plus grand bien. Il avait l’habitude de chasser avec Emmett ou même Alice, mais d’être avec Esmé lui ferait le plus grand bien. D’ailleurs sa môman accélérait la course. Avec un rire cristallin il la laissa faire avant de sprinter pour la dépasser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Esmée E. Cullen

CULLEN;
une famille comme les autres, hum peut-être pas...


Messages : 134
Date d'inscription : 20/08/2009
Copyright (c) : Avatar (c) Misery Mind icon (c) racheldinozzo
Pseudo : Mée.

who are you ...
Don (si vous en avez un ): Aucun Don.
Relations:

MessageSujet: Re: Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.   Mer 2 Sep - 21:14

    La nuit était bien plus jolie lorsqu’on retiré Carlisle du décor. Elle regagnait ses couleurs et redevenait magique. Cela dit, elle ne pouvait pas rivaliser avec mon vampire de mari. Pour moi, en tout cas. Nous affectionnons la nuit, du moins je l’affectionnais, parce qu’il s’agissait d’un des seuls moment de la journée où on pouvait sortir sans crainte. Bien que nos activités soient restreintes. Non en fait, j’aimais autant la journée que la nuit, à la différence que la nuit m’apportait calme et sérénité surtout lorsque je me trouvais entre les bras de mon humble mari. J’avais donc commencé une course folle, bien que j’entendis très vite son rire retentir. Mon cœur de mère s’anima alors, son rire était toujours plaisant à entendre, bien que rare ces temps-ci. Ses pas se firent de plus en plus présent et je pus le voir me dépasser. Il était bien le plus rapide de nous tous. Commença alors la chasse. La traque en elle-même, piètre consolation nous aurions cette nuit-là puisque beaucoup d’animaux dorment. Cependant, certains reste éveillé et agréable au gouter. J’avais aussi dans l’idée de discuter avec mon fils, lui parler de Bella et de ma rencontre avec elle. J’avais envie d’en parler mais je ne savais comment lancer le sujet sans lui faire mal. C’est alors que je compris qu’il le saurait déjà, s’il sondait mon esprit, il saurait tout ce qu’il y avait à savoir. La réaction de Bella face à moi. Ma compassion à son égard et bien entendue, ma peine partagée avec lui puisqu’une mère ne peut que partager la souffrance de son fils. Le regarder souffrir sans rien ressentir ne serait pas humain, or, je n’étais pas humaine mais pas sans cœur non plus. Mon humanité ne me manquait guère. Bien que parfois, certaines touches d’humanité me manquait mais j’avais trouvé mon bonheur dans ma vampirisation. J’aurais souhaité qu’Edward connaisse un bonheur semblable au mien. Il l’avait sans doute connu avec Bella mais j’aurais souhaité qu’il puisse durer comme celui que je partageais avec Carlisle depuis bien des années maintenant. Je continuais de courir avant de ralentir. Non pas que j’étais épuisée mais plutôt parce qu’il fallait bien que ça arrive. Nous ne pouvions courir des heures et se retrouvaient en Alaska. Cette discussion pouvait avoir lieu ici, ça serait sans doute mieux. Malgré la distance, je pris tout de même la parole, je savais qu’il m’entendrait.

      «  Edward ? Je suppose que tu sais de quoi je souhaite te parler. Alors si tu ne le veux pas, dit le moi. Ce n’est pas par obligation que je le fais. Je pense juste que ça pourrait te faire du bien de m’en parler…  »


    Malgré mes tentatives pour bien faire, je me sentais un peu cruche. J’avais toujours cru pouvoir trouver les bons mots lorsque cette conversation arriverait et je me rendais compte que ce n’était pas si facile. J’avais peur de ne pas être assez douée avec lui. Edward était tout de même mon premier fils bien qu’il fut transformé avant moi. Et je voulais lui montrer que j’étais là pour lui. Mes mots n’étaient pourtant pas encore assez sûr. J’hésitais à me lancer sur le sujet. C’était la première fois que ça m’arrivais et j’étais persuadé qu’il saurait se montrer clément. Edward savait faire preuve de compassion et je savais qu’il ne me tiendrait sans doute pas rigueur de ma gaucherie momentanée. Je ne pouvais rien contre ça, c’était plus fort que moi.

    C'est nul, désolé s:

_________________

« With this hand, I will lift you from your sorrows.
Your cup will never be empty, because I will be your wine
With this candle I will light your way in darkness
With this ring, I ask you to be mine »

Esmée Cullen •• Présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.   Jeu 3 Sep - 1:29

    (Je passe au « je » ^^)

    Ma mère avait raison, j’étais en en effet le plus rapide de la famille. Ca avait quelques avantages, mais j’aurais préféré être aussi fort qu’Emmett ou Jasper. Nous commencions alors notre chasse, bien que comme le pensait di justement Esmé, nous n’aurions rien de bien intéressant à nous mettre sous la dent. De toutes façons je n’étais pas d’humeur à m’amuser avec ma nourriture, je voulais tout simplement boire pour oublier ma soif. A vrai dire je ne me voyais pas faire ça avec Esmé. Jouer avec mon gibier n’arrivait qu’en présence d’Emmett, c’était lui d’habitude mon compagnon de chasse et nous adorions nous amuser pendant de longues heures avec nos proies. Enfin, lui surtout, je n’aimais pas trop faire agoniser mes proies avant de les achever. Alors en compagnie de ma mère je préférais manger proprement.

    C’était d’ailleurs parfois assez étrange de considéré Esmé comme ma mère pour la simple et bonne raison que j’étais plus vieux qu’elle. C’était d’autant plus étrange pour Jasper qui avait quasiment un siècle de plus qu’elle. Mais Esmé avait été mère étant humaine, et avait 26 ans lors de sa transformation. De plus elle veillait sur nous comme une mère, il était donc naturel de la considéré comme telle.

    Ma cadence ralenti lorsqu’elle se mit à penser à Bella. Elle lui avait parler mais elle ne savait pas comment lancer le sujet sans me faire du mal. Elle venait de trouver là, l’amorce idéale. Il ne fallait pas qu’elle ai de la peine pour moi. Pauvre Esmé, elle s’était si souvent fait du soucis à cause de moi, chaque fois qu’elle me voyait seul alors que les autres étaient avec leurs âmes sœurs. Mais rien n’était de sa faute, tout de la mienne, je n’avais cas pas tomber amoureuse d’une humaine.


    - Ne sois pas si soucieuse. En parler avec toi ne me pose aucun problème. Mais cesse d’être si inquiète, je vais bien.

    A vrai dire j’essayais de faire aller plus que ça n’allait, mais cette histoire ne devait pas m’abattre, tout redeviendrait simplement comme avant, avant de l’avoir connu.

    - Tu lui as parlé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse entre Mère et Fils. •• Pv Edward.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after.twilight.begins :: • Détente mon amie ; Détente • :: la poubelle des topics et autres -