AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Retrouvailles dures à avaler [Bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 15:28

    Trois ans que la famille Cullen était partie de Forks. Trois longues années qu'Edward souffrait au délà des mots. Avoir quitté Bella lui avait brisé le coeur en mille morceaux. A défaut de vivre le vampire survivait tant bien que mal. Mais Alice ne detectait plus rien venant de Bella et ça inquetait beaucoup Edward. Un phénomène étrange que les Cullen voulaient résoudre. Alors ils avaient tous décidés de retourner dans l'Etat de Washington pour éclaircir le mystère. Mais Edward n'avait qu'une idée en tête, celle de revoir Bella, l'amour de sa vie. Il éspérait pouvoir se faire pardonner d'être partie et lui en expliquer les raisons. Mais surtout lui dire qu'il l'avait toujours aimé que tout cela n'était qu'une ruse pour la proteger. Il serait prêt à tout pour se faire pardonner.

    Ils étaient tous arrivés le dimanche en fin d'après-midi et avaient réussis à s'inscrire dès le lundi matin (un joli pot de vin résoult pas mal de chose). Alors a cet instant précis Edward se trouvait dans les couloirs de la faculté de Seattle. Il marchait avec Alice et bien sur tout le monde les observait, les trouvant surement trop beaux pour être vrais. La lutine dû partir de son côté rejoindre un autre amphithéâtre. Le vampire entra dans le sien et se dirigea directement vers le fond de l'imense salle.

    Plusieurs odeurs se mélangaient mais une ressortait en particulier, celle de Bella, qu'il n'avait jamais oublié. Son coeur, s'il battait encore aurait manquât un battement. Il prit une grande inspiration avant de se diriger vers elle. Il se souvenait encore du premier jour où il l'avait rencontré et du feu incondescent qui avait brûlé sa gorge, il fallait éviter de se retrouver dans la même sensation. Là, il avança d'un pas mal assurer et s'assit directement à côté de Bella. Sa tête s'inclina vers elle avec un sourire gêné.


    - Salut, déclara-t-il timidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 15:49

    Journée banale pour moi, Bella Swan, autrement dit je partais pour l'université vers six heures, je passais à La Push pour récupérer Leah et Emily qui étaient l'une et l'autre à Port Angeles avec moi et nous partions toute les trois pour cette stupide université où Charlie avait absolument tenu à m'inscrire. Je soupirais et sortais de ma voiture neuve que Charlie avait encore absolument tenu à m'acheter et les filles s'enfouissaient déjà l'une et l'autre dans la foule d'élèves qui entraient dans l'établissement. Il se pouvait certainement que des nouveaux arrivent de jour en jour mais je n'appris pas tout de suite le nom de ceux là, je n'avais qu'une idée c'était de partir en cours et finir les cours pour rejoindre mes loups préférés à la Push. Angela sautillait tranquillement vers moi et s'empara de mon bras pour partir vers amphithéâtre. Je soupirais, Angela ne changera jamais. Au combien de temps elle a prit pour demander à Ben de sortir avec lui au lycée, au combien de temps elle a prit pour se rendre compte que Eric était celui de ses rêves, au combien de temps elle a prit pour autant changer. Trois ans étaient passés, deux ans que nous avions quittés le lycée, un an que je désapprouvais le faite d'avoir une voiture classe et neuve malgré mes gémissements d'excitation de mon père.

    Entrant dans la grande et immense salle, je montais les marches vers le haut de la salle pour m'installer à ma table habituelle où j'étais seule. Angela, après l'avoir supplier à nombreuses reprises, s'était installé pas loin de moi. Je ne voulais qu'une chose, écouter le cours et ne faire attention qu'à ce cours minable qu'était celui d'antiquités et je sais plus trop quoi. Soupirant, je sortais mes affaires et posait mon sac sur la table, non nonchalamment, ne faisant pas attention à la silhouette fine qui s'approchait. J'entendis un bref Salut et je me figeais tel une statue de marbre, tournant la tête petit à petit, je crus rêver. EDWARD CULLEN ! Je faillis tomber de ma chaise mais étant donner que les années étaient passés j'avais quelque peu réussi à vaincre mon côté maladroit ayant diminuer quelque peu. Il s'assit à mes côtés. Je poussais ma chaise vers ma droite, m'éloignant de lui le plus possible. Ce n'était pas possible, je devais rêver, je m'étais endormi sur ma table pendant que monsieur blablatait sur quelque chose d'ennuyant, ce n'était PAS réel. Soupirant j'étais finalement convaincu qu'il était réel car la froideur qu'il dégageait était toujours là, il avait toujours ce visage dur et serein, il était toujours de cette beauté implacable dont j'avais toujours été amoureuse, avant. Je prononçais d'une voix froide, murmurant presque mes paroles mais étant donner qu'il avait une ouïe sur-développé je savais qu'il entendrait.
      BELLA - Comment es-ce possible ?

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 16:13

    Edward se stoppa net dans son elan. La voix de Bella était froide et elle n'avait pas l'air très ravie de le revoir. Un peu perturbé, il se recomposa un visage neutre. Il avait été stupide. Que croyait-il ? Qu'elle allait retomber dans ses bras dès qu'elle le reverrait ? Trois années avaient passées et si pour Edward trois ans n'était rien en comparaison de la centaine d'années qu'il avait vécu, pour Bella c'était une éternité. Il était malgré tout soulagé que rien ne lui soit arrivé, il faudrait savoir pourquoi diable Alice n'arrive pas à la voir.

    Edward avait tellement de questions à lui poser, ce qu'elle avait fait durant tout ce temps, si elle avait été en danger, mais surtout si parfois elle pensait à lui ou si elle l'aimait toujours.


    - Et bien nous sommes revenus à Forks.

    A vrai dire même sans ce détail Edward serait surement revenu très tôt dans la région. Il s'était toujours obligé à ne pas espioner quelques fois Bella pour savoir si elle allait bien car il pensait craquer mais sa vie était devenu un spllice et il serait revenu la supplier de le reprendre.

    - Alice n'arrivait plus à te voir, bien que je lui ai dit de ne pas te surveiller, on se faisaient du soucis alors nous sommes revenus. Elle sera ravie de savoir que tu es saine et sauve.

    Il essayait de ne rien faire paraître de son mécontantement quant à sa réaction. Avec sa dernière tirade il avait gaspillé tout l'air qu'il avait pris. Il inspira une nouvelle fois s'attendant au feu qui brûlerait sa gorge mais rien ne se produisit. A la place de l'odeur si alléchante de Bella quelque chose d'autre. La sienne bien sur mais mélangé... a une odeur de chien ? C'était particulièrement désagréable pour ses narines.

    - Bella, tu sent le clébard !

    Mais cette odeur était imprégniée en elle... en l'espace d'une seconde tout s'assembla, il avait déjà senti ça des décénies au paravant. Des loup garous, le grand-père de Jacob Black en était un. Mon Dieu elle traînait avec ses bêtes instables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 16:42

      EDWARD - Et bien nous sommes revenus à Forks.

    Je tournais mon regard vers lui, aucune expression se lisait sur mon visage. Je soupirais ne faisant pas attention à lui même si mon esprit était obsédé par sa réaparition. Quoi, pourquoi étaient-ils tous revenus ? Je tournais la tête vers lui et inspectais chacun de ses traits. Il était redevenu neutre et sans expression. Je soufflais bruyamment un peu exaspéré. En trois ans j'avais réussi à contenir mon envie de hurler au monde entier que je déteste Edward Cullen mais au fond je l'aimais tellement à ce moment là, je l'AIMAIS. Il reprit sans que j'ai répondu quoi que ce soit à sa réponse de quelques secondes plutôt qui me paraissait des minutes ou des heures tellement la situation était pesante.

      EDWARD - Alice n'arrivait plus à te voir, bien que je lui ai dit de ne pas te surveiller, on se faisaient du soucis alors nous sommes revenus. Elle sera ravie de savoir que tu es saine et sauve.
      BELLA - Alice est très curieuse à ce que j'vois, toujours autant qu'avant... Hum, eh bien je vais bien.

    Je le regardais de mon regard le plus noir qu'il soit, j'y allais un peu fort mais c'était ce que je ressentais, ce que j'épouvais en son égard, il ne lisait pas mes pensées : mauvaise chose dans une telle situation, il entendrait toute les choses horribles et méchantes que je pensais de lui et sa famille en ce moment. Sangsue. Buveur de sang.

      EDWARD - Bella, tu sent le clébard !
      BELLA - Ca te surprend tant que ça ? Mon ... (je m'arrêtais deux secondes, Jake était mon petit ami mais il valait mieux ne pas avouer cela devant Edward, quoi que... j'étais en rogne contre lui alors.) petit ami est un loup, je te signale... à moins que j'ai homi te le dire ou Alice aurait pu le faire.

    Froide toujours aussi froide, je me raidis en pensant que j'allais trop fort dans mon égoïsme et ma méchanceté. Je me sentais à moitié Louve au fond de moi. Grimaçant légèrement j'ajoutais d'une voix vive:

      BELLA - Hum désolé j'aurais du m'abstenir d'être aussi désagréable, mais tu aurais du te douter que je ne laisserais pas ma vie flancher à cause d'une famille de ... de ...

    Je m'arrêtais nette, je ne pouvais ni prononcer le mot qui convenait, ni prononcer un mot méchant à leur égard comme sangsue ou buveur de sang. J'étais paralysée par le faite qu'ils soient revenus pour ma sécurité. Depuis tout ce temps ils épiaient les moindres faux pas de la belle petite Bella Swan, celle que je suis. J'avais changé en trois ans et le temps passait, je me retrouvais en compagnie de loups de plus en plus de fois, raison qui était réponse à la situation que Alice et sa famille avaient eu en apprenant qu'elle ne me voyait plus. Je soupirais et retournais mon intention sur le cours, essayant en vain de calmer mes ardeurs de meurtre sur un vampire.


pas terrible désolé.
_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 17:26

    [ j'aime bien]

    - Oui je vois que tu vas bien. Je lui ferais passer le message.

    Bella était tellement différente. Il baissa les yeux face à son regard noir. Elle avait raison de lui en vouloir, il l'avait laissé seule pendant trois ans. Mais Edward avait commis une grande erreure, pas celle de la quitter, mais celle d'avoir laissé les choses se faire entre eux. Il aurait dû l'ignorer comme durant ce premier cours, ainsi elle l'aurait détesté... Quoi que c'est maintenant chose faite. Mais il avait eu raison sur un point, les humains oublient tellement facilement.

    Il inspira un grand coup, mais l'odeur de Bella lui adressa les narines. Elle déclara qu'il fallait l'excuser mais qu'elle n'allait pas laissé sa vie de côté à cause d'une famille de... ? Edward ne conaissait que trop bien les insultes des loups-garous. Les mains du vampire se serrèrent très fort sur ses genoux jusqu'à ce que ces jointures deviennent blanche et le dossier de la chaise ne resista pas bien longtemps.



    - Une famille de quoi ? Je ne lis pas dans tes pensées mais je devine très facilement ce que ces clébards t'on mis dans la tête. C'est à moi que tu en veut, pas à ma famille. A part Rosalie, tous t'ont accéptés comme des notres ettu ose les dénigrer.

    Qu'elle lui en veule n'était pas en soit un gros problème, il l'avait mérité. Mais alors qu'elle se prenne à sa famille était totalement injuste, ils n'avaient jamais rien fait contre elle. Esmé et Carlisle qui la considéraient comme leur fille, Alice qui l'aimait comme une soeur, qui s'était toujours préocupée d'elle. Quelle deceptions. Edward la fusilla du regard, un regard dur et blessé, avant de s'apprêter à lever.

    - Je crois que nous n'avons plus rien à nous dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 19 Aoû - 17:47

      EDWARD - Une famille de quoi ? Je ne lis pas dans tes pensées mais je devine très facilement ce que ces clébards t'on mis dans la tête. C'est à moi que tu en veut, pas à ma famille. A part Rosalie, tous t'ont accéptés comme des notres et tu ose les dénigrer.

    Bien trop de fois j'avais été dépourvu de méchanceté, mais là, je crois que j'avais peut-être été trop loin. Il pensait donc que j'allais cracher un mot ignoblement méchant à l'égard de sa famille ? Jamais encore je n'avais vue Edward dans un tel état. Il me fusillait du regard. Je baissais le regard. Je ne voulais pas qu'il parte, je voulais en apprendre plus sur... ce qui s'était passé pour eux, je voulais que Edward reste dans un sens il m'avait manqué dans l'autre j'étais désolé d'avoir une haine profonde envers lui. Elle sentit une once de honte en elle et se raidis en se tassant sur sa chaise. Elle aurait aimé se faire toute petite, comme une souris et fuir, fuir loin, très loin.

      EDWARD - Je crois que nous n'avons plus rien à nous dire !
      BELLA - Non... s'il te plait, reste... je suis désolé, c'est que... ne pense pas que j'ai quelque chose contre ta famille, Esmée, Carlisle, Alice, Emmett, Jasper et même Rosalie, je les apprécie tout autant seulement... Vous... vous m'avez abandonnés, non pas que je soit idiote en sachant que c'est toi qui les a poussé à partir mais... je... c'est différent pour moi maintenant... Edward.

    C'était à ce moment-là qu'il se retourna, je baissais les yeux m'apercevant que j'avais dit son prénom avec une telle voix douce et mélancolique. Je soupirais et ne lui jeta pas un autre regard. Etant donné qu'il s'était quelque peu énervé sur moi... Je soupirais.

      BELLA - Je suis extrêmement désolé, ne pense pas que ce sont mes amis qui m'ont bourré le crâne et tout ce qui suit envers votre famille, rien de cela c'est juste que je suis impuissante à cette situation, je n'aurais jamais pensé ce matin vous croisez, TE croiser dans l'université que je fréquente depuis deux ans... Je ne veux pas que tu penses que je dénigre ta famille, ils m'ont tous acceptés et je les ai aimé mais, ça se termine là, Edward, je suis désolé... Tu n'imagines pas comment j'ai pu souffrir pendant les mois qui ont suivis votre départ...

    J'essayais de contenir mes émotions malgré moi. J'avais envie de pleurer, de hurler, de crier au monde que je n'en pouvais plus de devoir souffrir à chaque moment de journée quand je repense à ce que j'ai véçu sans eux, à cause d'eux, à cause de LUI. Je balbutiais certes mais il comprenait parfaitement de quoi je parlais et ce que je disais. Je ne releva pas le regard, trop honteuse, trop triste.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Sam 22 Aoû - 12:28

    - Tu as raison, c'est moi qui les ai poussé à partir, tu ne t'imagine même pas comme Rosalie à pu m'en vouloir, elle qui se plaisait tellement ici... Mais j'ai fait ça uniquement pour te protéger de nous, et du danger qu'on représentait et toi ... toi tu es allée t'enticher des premières créatures qui passait par là... des loups-garou Bella, ses êtres sont tellement instables...

    Edward se rappellait très bien ce que Carlisle leur avait raconté sur les transformateurs, il ne vallait mieux pas pour un être humain d'être en leur compagnie lorsqu'il étaient enervé, toutes ses personnes qui avaient fait les frais de leur colère. Mais les vampires et les loups-garou étaient des enemis héréditaitre, les Quileute n'existaient que pour un seul but, tuer des vampires. Alors l'avis d'Edward n'était pas vraiment subjectif. C'est Carlisle qui s'occupait de parlementait avec eux car il était le plus tolérent, si un autre membre des Cullen l'aurait fait il s'en serait suivit une guère sans relâche.

    Cependant le vampire était soulagé que Bella n'éprouve aucune haine envers sa famille. Il n'avaient pas à être détesté pour une décision qu'il avait pris et qu'ils étaient contraint d'accepter. Il se souvenait parfaitement de ces mois où Rosalie ne lui adressait plus la parole, où sa famille avait faillit être séparée.


    - Je sais que tu as été malheurese mieux que personne, Alice te voyait... parfois, et moi et bien c'est une autre histoire. Mais tu n'as pas été la seule à souffrir, sais-tu combien il a été difficile de voir comment tu as pu me croire si facilement, après tous ces mois où je t'ai promis un amour éternel. Il a suffit de quelques minutes pour que tout cela s'envole. Mais je suis content que tu aies pu trouver le bonheur, un de nous deux le sera au moins. Les humains sont tellement superficiels...

    Il se mordi fort la bouche, même s'il ne supportait pas l'idée de savoir Bella avec un autre, il ne pouvait pas lui en vouloir d'être heurese. Cependant il ne renoncait pas à elle et se battrait. Mais si c'était définitivement fini il l'accepterait mais la protegerait malgrè tout. Ces paroles qu'il avait prononcé ce jour où ils avaient regardé Roméo & Juliette étaient toujours d'actualité.

    Soudain il se senti tellement lasse. Il enchaînait les erreurs mais ne pouvait s'en prendre qu'à lui même.


    - Je te souhaite d'être heureuse Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Sam 22 Aoû - 17:24

    La solitude. L'amour. L'amitié. Tant d'émotions que nous ressentons tout au long de notre vie, alors pourquoi moi devais-je ressentir autant d'émotions passant de la colère à l'envie, de l'envie à l'amour, de l'amour à la haine ? Edward avait tout ce que j'avais voulu et il m'a subitement abandonné prétendant ne plus m'aider, prétendant qu'il fallait d'abord penser à ma sécurité. Sécurité d'ailleurs qui est tel que je me suis retrouvé avec des loups garous, doux attendrissants et tout à fait gentils. Le contraire de ce que monsieur Cullen pense d'eux.

      •• Tu as raison, c'est moi qui les ai poussé à partir, tu ne t'imagine même pas comme Rosalie à pu m'en vouloir, elle qui se plaisait tellement ici... Mais j'ai fait ça uniquement pour te protéger de nous, et du danger qu'on représentait et toi ... toi tu es allée t'enticher des premières créatures qui passait par là... des loups-garou Bella, ses êtres sont tellement instables...
      •• Parce que les vampires ne sont pas instables ? Oh pitié Edward arrête, jamais je ne me serais enticher des premières créatures qui passent devant moi, ce sont mes amis et Jake était mon meilleur ami depuis des années. Si c'est uniquement pour me protéger pourquoi êtes vous revenu dans ce cas ?


    J'en voulais à Edward plus qu'à sa famille, je savais qu'il était fautif dans l'affaire et lui-même le savait. Soupirant, je me cessais de me regarder, il n'avait pas changer, pas du tout changer, toujours aussi élégant malgré ses heures de solitude et d'ennuis qu'il dut surement passé en pensant à moi. Je soupirais, pourquoi revenir alors qu'ils sont partis pour me protéger, cette question est telle que je ne peux m'empêcher de penser qu'ils avaient une bonne raison de refaire surface dans ma vie. Puis Charlie me vint à l'esprit, il allait être hors de lui en apprenant la nouvelle, plus que sur, et même Jake serait hors de lui, ne parlons pas de Sam qui m'avait retrouvé dans un terrible état suite à notre séparation dans les bois de Forks avec Edward. Cette journée est toujours aussi gravé dans ma mémoire et j'avais pris du temps à l'oublier, voilà qu'il refaisait surface et ce souvenir avec lui.

      •• Je sais que tu as été malheureuse mieux que personne, Alice te voyait... parfois, et moi et bien c'est une autre histoire. Mais tu n'as pas été la seule à souffrir, sais-tu combien il a été difficile de voir comment tu as pu me croire si facilement, après tous ces mois où je t'ai promis un amour éternel. Il a suffit de quelques minutes pour que tout cela s'envole. Mais je suis content que tu aies pu trouver le bonheur, un de nous deux le sera au moins. Les humains sont tellement superficiels...
      •• Toi, toujours toi... Je sais à quel point tu as du souffrir et tu veux savoir ce que je faisais moi ? Je me mettais en danger pour pouvoir t'entendre car aussi saugrenus que cela peut parraitre, je... je t'entendais dans ma tête comme-ci tu étais vraiment là quand je me mettais en danger, dans une situation instable pour moi. Tu veux un exemple peut-être, ça t'aidera à comprendre ? Trouver le bonheur, d'où tu peux dire ça, tu n'en sais rien si je suis heureuse ou quoi, tu ne SAIS RIEN.


    Je soupirais me rappelant de ma première fois sur un moto. Un désastre il fallait l'avouer. Jake et moi avions de décider de s'essayer sur un engin différent d'une voiture, bref j'étais monté dessus et démarrant j'entendais pour la première fois depuis des mois, une voix qui me manquait, qui était là malgré moi, je crus hallucinée et j'en perdit le contrôle de la bécane. Résultat : chute et coupure sur le front, laissant du sang coulé peu à peu... Résultat satisfaisant ou pas ? Il y a des moments comme-ça ou je me dis qu'il serait préférable qu'il entende mes pensées pour savoir mes souvenirs comme celui-ci ou ceux moins terribles, ceux qui le déchirerait peut-être.

      •• Je te souhaite d'être heureuse Bella.
      •• Ah oui ? Pourquoi m'avoir abandonné pour une stupide coupure à cause d'un papier cadeau, hein ? Jasper n'y est pour rien tu le sais, et pourtant tu as décider de m'abandonner pour mon bien, pour me protéger. C'est patéthique Edward, même moi j'aurais fait mieux pour me débarrasser d'une humaine sans importance si j'avais été a ta place.


    Je le regardais d'un regard assez noir, fallait-il avouer, mais je ne pouvais m'empêcher d'avoir une lueur qui s'illuminait peu à peu, comme-ci son retour avait refait redémarrer une partie de moi, tout de même. Je ne pouvais plus être là à rester assise à côté de celui-ci qui m'avait lâchement abandonné pour sa peau et celle de sa famille, ou devrais-je dire pour ma peau, pour ne pas avoir de regrets et autre chose si on m'avait tuer.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 23 Aoû - 4:01

    - C'est donc Jacob Black ! Nous sommes revenus car Alice ne te voyait plus et qu'on voulait donc savoir pourquoi tu avais mystérieusement disparue.

    Les poings d'Edward se seraient d'avantage sur ses genoux. Durant les quelques jours durant lesquels Alice l’avait prévenus de ce phénomène il s’était imaginé de très nombreuses choses. Il avait finalement conclu de retourner à Forks s’informer de l’état de Bella. Si elle allait bien il serait resté à Forks, d’ailleurs il n’espérait rien à ce moment là et n’imaginait même pas quoi faire une fois à Forks. Mais si quelque chose lui était arrivé, et bien il serait allé se livrer aux Volturi. Mais il se gardait bien d’énoncer ça à Bella.

    - Que crois-tu que ces illusions auditives venait du ciel ? Tu as été stupide, de t’approcher de ses hommes l’autre soir après le cinéma ou encore la moto, là ça a été vraiment la cerise sur le gâteau. J’ai aussi eu très peur pour toi lorsqu’il y avait Lauren, d’ailleurs sur ce coup là je remercie les cléb… les loups-garous d’avoir été là. Et pour répondre à ta question non je ne sais rien concernant ton bonheur, je l’espère seulement.

    Edward lui en avait beaucoup voulu, elle avait promis de ne commettre aucune action stupide dans ce genre et à peine fut-il parti (certes quelques mois plus tard) elle sautait dans le premier danger venu. Mais à quoi s’attendait-il d’autre de sa part ? En même temps il ne lui avait laisser aucun moyen de le contacter, il avait caché tous les souvenirs qu’elle avait de lui, il s’était fié aux seules visions d’Alice.

    - Me débarrasser de toi ? Que… Bella, mais non ! Tu n’y es pas du tout. Jasper n’y es pour rien c’est vrai, le vrai problème Est-ce que l’on est nous. La moindre coupure ou blessure suffirait à ce que tout déraille. Je ne voulais pas risquer ça. Et puis il y avait déjà eu l’autre fois avec James, mis bout à bout ça faisait assez d’incident. Mais la fois avec Jasper m’a convaincu car là ce n’était pas avec un ennemis que je me battait, mais contre mon propre frère. J’étais prêt à me battre contre Jacob ou tout autre membre de ma famille pour te protéger. Alors ne dis pas que tu es une humaine sans importance, tu as plus d’importance que n’importe qui à mes yeux.


    Avec un soupir lasse il réfléchit à tout ce qui s’était passé durant ces années. Quel gâchis !

    - S’il t’était arrivé quelque chose de grave, j’aurais demandé à Carlisle de te transformer. Mais je ne voulais pas être le monstre qui te priverait de ton humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 23 Aoû - 16:07

    •• C'est donc Jacob Black ! Nous sommes revenus car Alice ne te voyait plus et qu'on voulait donc savoir pourquoi tu avais mystérieusement disparue.
    •• Quoi? tu doutais de la personne dont il s'agissait ? Jake est une personne respectable et pas instable comme tu l'aurais pensé. Ah c'est donc ça, je disparais des visions de Alice et vous décidez de revenir, depuis quand vous m'espionnez aussi ? Je ne vous ai pas donner l'autorisation à ce que je sache, ah oui... ça doit être toi, c'est toujours toi qui dit à Alice ce qu'elle doit faire ou non.


Il y a des jours comme ça, j'aimerais que le temps s'arrête une bonne fois pour toute et que j'oublie tout jusqu'à ne plus savoir qui est qui, ça m'aurait éviter de savoir qui était le garçon à mes côtés, Edward... Si j'avais su qu'il débarquerais dans ma vie comme-ça, je suppose que je me serais enfuit à grandes enjambés dans une autre ville et que je les aurais fuit toute ma vie. M'enfin, je ne peux pas fuir éternellement, je suppose.

    •• Que crois-tu que ces illusions auditives venait du ciel ? Tu as été stupide, de t’approcher de ses hommes l’autre soir après le cinéma ou encore la moto, là ça a été vraiment la cerise sur le gâteau. J’ai aussi eu très peur pour toi lorsqu’il y avait Lauren, d’ailleurs sur ce coup là je remercie les
    cléb… les loups-garous d’avoir été là. Et pour répondre à ta question non je ne sais rien concernant ton bonheur, je l’espère seulement.

    •• Oh arrête avec tes sarcasmes Edward, je sais parfaitement que tu ne peux pas entrer dans mon esprit alors épargne moi les "crois-tu que ça venait du ciel?" Certes, je t'ai tellement aimé que j'en ai gardé un contact étrange, mais ne je suis pas... je suis un peu... Enfin bref, tout ce qui s'est passé c'est du passé et je te signale que si tu étais au courant de mes nombreuses péripéties périeuses, tu aurais pu te manifester c'est la moindre des choses pour protéger une fille, non ? Ouais bon, tu les remercieras de ton plein grès, je ne le ferais pas à ta place. Tu espères mon bonheur... ouais, c'est ça.


Je soupirais. Il y avait bien des jours comme ça ou le ciel vous tombe sur la tête, pourquoi ça ne m'est pas arrivé avant d'entrer dans ce stupide amphithéatre, je me le demande moi-même, m'enfin bon j'ai toujours la poisse en ce qui concerne les êtres mythiques, toujours et encore la poisse pour me créer des ennuis, c'est tout commun chez Bella Swan.

    •• Me débarrasser de toi ? Que… Bella, mais non ! Tu n’y es pas du tout. Jasper n’y es pour rien c’est vrai, le vrai problème Est-ce que l’on est nous. La moindre coupure ou blessure suffirait à ce que tout déraille. Je ne voulais pas risquer ça. Et puis il y avait déjà eu l’autre fois avec James, mis bout à bout ça faisait assez d’incident. Mais la fois avec Jasper m’a convaincu car là ce n’était pas avec un ennemis que je me battait, mais contre mon propre frère. J’étais prêt à me battre contre Jacob ou tout autre membre de ma famille pour te protéger. Alors ne dis pas que tu es une humaine sans importance, tu as plus d’importance que n’importe qui à mes yeux.
    •• Oui te débarrasser de moi. Je n'y suis pas du tout c'est vrai ça ? oh mon dieu Bella Swan a la cervelle en compote, elle dit des bétises maintenant. Le problème c'est vous ? Edward arrête, ce n'est pas drôle ! Comment se fait-il qu'il faut TOUJOURS que tu rammenes tout à votre .. nature, vous êtes juste différents bon dieu, c'est moi la fautive la dedans, tu le sais très bien. C'est moi qui cherche les ennuis, c'est moi qui a cherché à savoir qui tu étais vraiment, c'est moi qui est appeler ma mère et que James m'a eu, c'est moi qui a ouvert ce stupide paquet cadeau et qui a déclencher le problème avec Jasper, donc il me semble que en rien vous n'êtes le problème, point barre et ne rétorque rien, je sais très bien que tu le sais toi-même. J'ai... j'ai... de l'importance à tes yeux ? Explique moi pourquoi n'être pas venu me sauver quand il le fallait, pourquoi n'être pas revenu à mon premier danger annoncé ?


C'était affolant d'entendre de si sordide chose, comment il pouvait tout remettre à lui et sa nature ? J'existe bon dieu, je suis aussi fautive que lui alors il faut arrêter là. Mes joues s'enflammaient tellement je bouillonnais intérieurement. Il me mettait en rogne, non il voulait me mettre en rogne. J'étais prête à lui sauter dessus pour l'étrangler mais je savais que ça ne marcherait pas alors, et puis c'est moi qui me ferait mal de toute façon. Je serrais les poings à mon tour sur la table, bien que je n'avais pas remarquer qu'il avait resserrer ses poings sur ses genoux.

    •• S’il t’était arrivé quelque chose de grave, j’aurais demandé à Carlisle de te transformer. Mais je ne voulais pas être le monstre qui te priverait de ton humanité.
    •• C'est la meilleur de l'année, depuis quand tu aurais accepté de me transformer, depuis quand tu aurais accepté de me laisser devenir un monstre ? Je pense que tu aurais du y penser avant au lieu de partir et me laisser, ça t'aurait éviter de regretter et de voir que TA Bella a été blessé au point de vouloir en finir pendant de longs mois à ne pas en finir.


Je n'en pouvais plus là. Entendant la sonnerie retentir, je prenais mes affaires d'un geste vif pour partir. C'en était trop, je devais partir le plus loin possible de lui, mes sentiments pour lui étaient encore trop fort, mélangé à de la haine implacable. Je me retourna avant de partir et dit :

    •• Ecoute, je... je sais que tu as souffert Edward et en te disant que je suis avec Jake, encore plus, mais sache que... que je t'ai toujours aimé, jusqu'à ce que je failli vraiment mourir. Tu... tu ne le sais pas mais j'ai failli sauter d'une falaise pour entendre une dernière fois ta voix, si Jake n'avait pas été là, je serais morte à l'heure qu'il est et... et je sais que Alice l'aurait vue. M'enfin, sache que depuis ce jour, je n'ai plus entendu ta voix et je t'avoue que te voir là devant moi c'est... ça me fait bizarre, vraiment bizarre. Je t'ai détesté peu à peu pour le mal que tu m'as fait mais, ce n'est pas aussi fort que l'amour que je portais pour toi... Edward, j'aimerais qu'on reste amis, je veux dire, si tu restes pour de bons, j'aimerais... qu'on se revoit.


écoute «kiss the » sur la playlist pour la fin, j'en pleure
_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 23 Aoû - 16:48

    Sans avoir besoin de jetter un coup d'oeil aux alentours Edward savait que personne n'avait remarqué leurs chamailleries. Quelques têtes se retournaient parfois vers lui, des jeunes filles dont les pensées agaçaient beaucoup Edward. Mais il ne leur accordait pas le moindre regards, ces filles étaient toutes les mêmes, fades, sans aucun interêt.

    - A vrai dire j'ai demandé à Alice de ne pas s'occuper de tes affaires. Je pensais que vu que je t'avais demander de m'oublier la moindre des choses était de ne pas me mêler de ta vie privée. Mais Alice s'inquiétait tellement pour toi... Et puis ta mistérieuse disparition n'est pas la seule cause de mon retour

    Lorsque Bella remit ses paroles en doute Edwarid leva les yeux haut au ciel. Que croyait-elle qui la laisserait sans surveillance ? S'il avait voulu qu'elle l'oublie, lui ne l'avait pas oublié et gardait un œil sur elle. Il ne l'avait pas laissé livré à elle même, Alice la surveillait (même si il lui avait demandé de ne rien en faire) et dès qu'elle était en danger une sorte de connexion s'effectuait entre eux.

    - Pitié Bella, que crois-tu, parce que je suis parti je t'ai laissé ? Je ne me suis pas tourné les pouces, après James et Laurent il restait Victoria à éliminer. Et oui j'étais au courant, et très en colère, tu avais promis ! Mais Jacob veillait sur toi, et tant que rien de surnaturel ne t'arrivait je tenais à tenir ma promesse c'est à dire disparaître de ta vie.

    Bella avait beaucoup changé, il y avait de quoi, mais elle avait tant de rage et de hargne envers lui... Une étrange sensation s'empara de lui, une envie de pleurer, mais les vampires ne peuvent pas pleurer, alors il se sentait juste étrangement oppressé.

    - Bella, ta vie aurait-elle été mise en danger si tu t'étais coupé devant la famille de Mike Newton ou celle de Jacob Black. T'auraient-ils mis dans une situation telle que celle avec James ? Non je ne pense pas, alors ne dis pas que tu es en cause. Toi tu es normale, c'est nous qui sommes différents, qui ne sommes pas la norme.

    Depuis deux ans Edward se détestait tellement d'être ce qu'il es. Plus encore qu'avant. Plus que lorsqu'il tuait ces personnes qui commettaient des crimes. Alors ses actes étaient justifiés mais là il avait fait souffrir Bella impunément.
    Il regarda Bella ranger ses affaires, visiblement pressée de ne plus être en sa compagnie.


    - Excuse-moi d'être revenu comme ça. Si c'est trop dur pour toi nous pourrons toujours repartir. Mais ton amitié me convient, c'est un bon compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 23 Aoû - 18:14

      •• A vrai dire j'ai demandé à Alice de ne pas s'occuper de tes affaires. Je pensais que vu que je t'avais demander de m'oublier la moindre des choses était de ne pas me mêler de ta vie privée. Mais Alice s'inquiétait tellement pour toi... Et puis ta mystérieuse disparition n'est pas la seule cause de mon retour
      •• Hum... ouais, ma mystérieuse disparition... vous avez des idées sur ça, je veux dire la cause de ma disparition dans les visions de Alice ?


    Je le regardais de mes yeux marrons ne faisant pas attention aux regards qui se tournaient parfois vers nous. Fallait-il que je leur crie dessus pour qu'ils arrêtent tous de nous reluquer ? Je soupirais, la beauté de Edward faisait toujours un effet géniale sur les filles, jamais quand il faut à vrai dire.

      •• Pitié Bella, que crois-tu, parce que je suis parti je t'ai laissé ? Je ne me suis pas tourné les pouces, après James et Laurent il restait Victoria à éliminer. Et oui j'étais au courant, et très en colère, tu avais promis ! Mais Jacob veillait sur toi, et tant que rien de surnaturel ne t'arrivait je tenais à tenir ma promesse c'est à dire disparaître de ta vie.
      •• Je pensais oui. Bon d'accord c'est stupide de penser ça, je sais que tu tiens à moi mais j'essaye juste de... de comprendre. Tu n'aurais pas du tenir ta promesse, j'avais besoin de ta présence et j'ai toujours eu besoin de ta présence auprès de moi, tu... tu ne penses qu'à toi!


    Je l'avais surement blessé en disant cela mais je le pensais, il n'était qu'une tête de mule qui ne pense qu'à lui, enfin pas vraiment à lui puisqu'il pensait à moi et qu'il ne voulait que me protéger. C'est juste qu'il est... Je le regardais toujours, ses yeux croisèrent les miens, ma mâchoire se crispa et je tournais mon regard vers mes poings refermés.

      •• Bella, ta vie aurait-elle été mise en danger si tu t'étais coupé devant la famille de Mike Newton ou celle de Jacob Black. T'auraient-ils mis dans une situation telle que celle avec James ? Non je ne pense pas, alors ne dis pas que tu es en cause. Toi tu es normale, c'est nous qui sommes différents, qui ne sommes pas la norme.
      •• Non c'est vrai mais... Bon je n'ai rien à rétorquer pour ma défense mais Edward cesse de penser ça s'il te plait, tu sais très bien que j'aime me mettre en danger, inconsciemment parfois mais je suis comme ça et c'est à cause de moi si on en est arrivé là.


    Je soupirais. Encore une fois il remettait sur le tapis que c'était sa nature le problème. Je suis persuadé que non, c'est juste que Jasper a du mal à se contrôler, c'est juste que le pouvoir de Alice a mal fonctionner avec l'histoire de James, bon sang ce n'était pas leur faute, j'en suis persuadé.

      •• Excuse-moi d'être revenu comme ça. Si c'est trop dur pour toi nous pourrons toujours repartir. Mais ton amitié me convient, c'est un bon compromis.
      •• Non... Non ne repartez pas... pas encore une fois.


    Mes yeux fixèrent les siens, les miens étaient pleins de larmes, inconsciemment. Je le détestais mais c'était ... un ami, un ami vampire avec qui j'étais sorti autrefois, un ami pour qui j'avais peut-être encore des sentiments. Je ne bougeais pas restant là, planté dans le passage encore trop près de la table où je m'étais assise et où je l'avais revu.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 23 Aoû - 23:14

    - Hum est bien Carlisle tente de se renseigner mais Alice à une théorie qui semble très probable. Elle pense ne pas réussir à te voir lorsque tu es avec des loups-garous. Nous n’avons pas eu encore l’occasion de le vérifier mais elle pense ne pouvoir voir que les humains et les vampires car elle a été ces deux choses.

    Le don d’Alice était très étrange et imprévisible mais ô combien utile. Cependant le fait qu’elle ne puisse pas voir ces transformateurs était assez dérangeant, surtout pour elle lorsqu’elle essayait de voir Bella et quelle ne voyait strictement rien.
    Puis Bella l’accusa de ne penser qu’à lui, ce qui en fait n’était pas faux. Il n’avait pensé qu’à lui lorsqu’il l’avait quitté, parce que qu’il n’aurait pas supporté qu’il lui arrive malheur. Il baissa la tête honteux.


    - Tu as raison ! Et j’ai faillit revenir en rampant pour te demander de me reprendre. Mais je me suis dis que je n’avais pas le droit de t’imposer ça alors je me suis contenté de te surveiller à distance et te donner quelques conseils lorsque tu été en danger. Mais il ne s’est pas passé une seule seconde sans que l’envie de revenir ne se fasse pas ressentir.

    La seconde tirade de Bella le fit sourire, c’est vrai qu’elle avait le don de se mettre dans des situations pas possible, un véritable aimant à danger. C’est-ce qui faisait son charme aussi, ça et sa maladresse.
    « Non… ne partez pas », cette simple phrase suffit à mettre du baume au cœur à Edward… enfin si l’on pouvait s’exprimer ainsi.


    - D’accord, nous resterons aussi longtemps que tu auras besoin de nous… enfin aussi longtemps que notre âge physique le permettra.

    Les larmes dans les yeux de Bella firent beaucoup de peine au vampire. Elle pleurer à cause de lui alors qu’il était loin de mériter ses larmes, il l’avait tellement déçu, tellement fait souffrir. Il essayer de ne pas penser aux instants qui avaient suivit leur ruptures, comment elle était et l’avait pris, et il espérait ne lire ceci dans l’esprit de personne.
    Il voulu prendre la main de Bella dans la sienne mais il laissa mollement retomber sa main sur ces cuisses. Il ne savait pas comment elle pourrait prendre ce geste ou si son contact la dégouterait.


    - J’aurais une question à te poser Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Lun 24 Aoû - 11:19

      •• Hum est bien Carlisle tente de se renseigner mais Alice à une théorie qui semble très probable. Elle pense ne pas réussir à te voir lorsque tu es avec des loups-garous. Nous n’avons pas eu encore l’occasion de le vérifier mais elle pense ne pouvoir voir que les humains et les vampires car elle a été ces deux choses.
      •• Ah... c'est plutôt étrange qu'elle ne les vois pas mais, c'est... plutôt une bonne réponse à la question, le fait qu'elle ai été humaine et vampire et non loup, ça expliquerais bien des choses.


    Mon regard croisa le siens, depuis longtemps, depuis très longtemps je n'avais pas ressentit ce sentiment de sécurité et insécurité à la fois. Il m'avais été cher avant, et je savais que j'étais tout à ses yeux mais plus pour moi, plus maintenant, plus depuis un bout de temps. Il m'aimait encore et je savais qu'il me protégerait quoi qu'il arrive, que je l'aime encore ou pas, il ne souhaite que me voir en vie, en bonne santé et heureuse, ce qui d'ailleurs n'est plus le cas... Je détournais le regard, grimaçant légèrement.

      •• Tu as raison ! Et j’ai faillit revenir en rampant pour te demander de me reprendre. Mais je me suis dis que je n’avais pas le droit de t’imposer ça alors je me suis contenté de te surveiller à distance et te donner quelques conseils lorsque tu été en danger. Mais il ne s’est pas passé une seule seconde sans que l’envie de revenir ne se fasse pas ressentir.
      •• Tu aurais du... ça t'aurait éviter de... ça m'aurait éviter de me mettre en danger... Tu aurais du revenir, ça m'aurait éviter de faire des tentatives pour t'entendre.


    J'avais beau retenir mon envie de le regarder, mes yeux se levèrent automatiquement vers lui. Il me sourit tant bien que de mal, je le savais, mais je ne pouvais rien répondre en retour. Il m'était difficile de trouver un sentiment envers Edward. J'étais haineuse envers lui pour toutes ses années sans nouvelles, pour m'avoir laisser mais j'étais heureuse, de le voir, de le retrouver, qu'il soit enfin revenu. Aussi sordide que ça puisse être je me mordis la lèvre gêné.

      •• D’accord, nous resterons aussi longtemps que tu auras besoin de nous… enfin aussi longtemps que notre âge physique le permettra.
      •• Non, rester... pour toujours... Aussi sordide que ça peut l'être, j'ai besoin de votre presence et vue que vous êtes revenus, je ne peux pas vous laisser partir malgré les remords que je peux porter au fond de moi et ... la ... tristesse, colère et tout sentiments pareilles à ceux-là que je ressens en te voyant...


    Je me mordis une nouvelle fois la lèvre, baissant mon regard. Je pris son geste avec bonheur malgré qu'il ne l'ai pas fait. Ma lèvre trembla doucement, je le regarda à nouveau, son regard était triste, pleins de remords et de peine. Il était aussi blessé que moi l'était.

      •• J’aurais une question à te poser Bella.
      •• Bien... bien sur.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Lun 24 Aoû - 13:21

    Peu à peu, le vampire s’habituais à l’odeur de Bella bien qu’elle soit assez nauséabonde. Il savait que ce n’était pas sa propre odeur, la sienne était cent fois plus envoute, elle lui brûlait la gorge et il devait faire preuve d’une retenue surhumaine afin de ne pas la mordre. Alors cette odeur de chien mouillé était la bienvenue bien qu’elle soit répugnante.

    La jolie Bella avait raison sur un point, il aurait dû revenir ou même mieux ne jamais partir. Mais c’était l’exposer à de nombreux dangers. Quoi qu’en y réfléchissant elle l’a bien cherché le danger, seulement pour entendre sa voix. Il ignorait ce qu’elle avait pu ressentir suite à son départ mais il n’imaginait que trop bien son état d’esprit lorsqu’elle se mettait volontairement en danger
    .

    - Pour toujours… disons le temps durant lequel tu seras vivante. Les autres seront ravis de te revoir, même Rosalie je suis sûr.

    Il lui accorda un sourire franc. Sa réplique concernant Rosalie était bien sûr fausse, la magnifique blonde détester d’avantages Bella car à cause d’elle, comme elle le dit, ils avaient dû partir. Mais Esmé et Alice seront folles de joie.

    Edward resterait donc jusqu’à ce qu’un jour, comme le veut le commun des mortels, meurt. La fin de la vie de Bella annoncerait la fin de sa propre vie. Il ne s’imaginait pas vivre dans un monde où la jolie Swan n’y était pas. Même s’il ne restaient qu’amis, lui l’aimerait éternellement envers et contre tous.

    Il faudrait juste que la famille se cache un petit moment, car cela serait très étrange s’ils restaient ne serait-ce qu’une dizaine d’année sans prendre une ride alors que tout le monde changerait d’apparence, la population de Forks aurait beaucoup de soupçons. Et puis les autres pourraient partir s’ils le désiraient, il n’allai pas leur imposer une vie d’ermite.


    - Ne le prends pas mal, je me mêle de ce qui ne me regarde pas mais… Jacob Black s’est-il imprégné de toi ?

    L’imprégnation chez les loup-garou était quelque chose de très fort et nul ne pouvait aller contre ça. Carlisle avait beaucoup étudié ce phénomène mais ne comprenait toujours pas comment cela était possible et pourquoi telle personne était choisie et pas une autre. A vrai cela ne changeait pas grand-chose pour lui, à part lui faire d’avantage de peine, il ne comptait pas se mettre entre Bella et Jacob. Si elle avait décidé que son bonheur était avec le clébard et bien il respecterais ceci. Le bonheur de l’amour de sa vie passait en priorité, bien après le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mar 25 Aoû - 16:16

    J'étais à la fois horrible avec lui en lui infligeant autant de souffrance mais d'un autre côté je supposais qu'il l'avait mérité quoi qu'il en soit, je me sentais mal à l'aise, comme toujours toute façon. Soupirant, je le regardais un moment, essayant de déchiffrer les moindres traits de son visage, la plupart représentait de la souffrance, ça se voyait et puis je le savais. Si seulement, il n'étais parti, je n'aurais pas subit tout ça, je n'aurais pas eu à le détester, à l'oublier, à le hair comme je le hais à présent. Ma haine est peut-être une passion... Possible... Je n'en sais rien. Je le regardais, il avait l'air ... triste.

      •• Pour toujours… disons le temps durant lequel tu seras vivante. Les autres seront ravis de te revoir, même Rosalie je suis sûr.
      •• Non, je... je... désolé, je crois que ça serait bon d'attendre pour revoir les autres, enfin pour moi, juste quelques jours, le temps que je me remmettes de la situation.


    Ses traits se raidirent un peu plus, j'avais envie de m'approcher et de caresser son visage dure et froid mais la tentation était-elle que je m'abstenais de le faire, reculant même d'un pas mal assuré. Je me mordis la lèvre inférieur, posant mes yeux sur son visage dure et sans réaction. Il avait souffert ? Et moi donc. C'est moi la plus irrité dans tout cela, c'est moi qui devrait pleurer mon sort, c'est... Je soupira bruyamment, il le remarqua et enchaina :

      ••Ne le prends pas mal, je me mêle de ce qui ne me regarde pas mais… Jacob Black s’est-il imprégné de toi ?
      •• Je... ne le prends pas... mal. Jake ne s'est pas imprégné de moi... je crois... ouais, je crois.


    L'imprégnation... A cette pensée, je frissonnais repensant au fait que je n'étais pas certaine de savoir si il était imprégné de moi, je ne le savais pas... ou plutôt Jake ne savait pas lui-même de ce qu'était les sentiments qu'il ressentait envers moi, certes était-il follement amoureux de moi depuis des années mais ces sentiments étaient tels qu'ils grandissaient de jour en jour, malgré ça je ne cesse de trembler de peur à l'idée qu'il s'imprégne du jour au lendemain d'une autre que moi. Respirant profondément, je relevais le regarde vers Edward.

      •• Puis-je moi aussi te poser une question ?

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mar 25 Aoû - 16:41

    - Oh oui bien sur, ne t'en fais pas. Je leur dirais simplement que tu vas bien. Quoi que Alice doit déjà le savoir.

    Une lueur de tristesse passa sur ses yeux lorsque Bella s'éloigna d'avantage de lui. Mais encore une fois il comprenait, si Jacob Black était du genre jaloux il n'apprécirait pas d'une part que Bella le revoit mais d'avantages si en plus elle portait son odeur. Pour lui l'odeur des vampire devait être aussi isuportable que la sienne l'était pour lui.

    Cependant le bêllatre était rassuré que Jacob ne se soit pas imprégné d'elle. Si ce ne s'était pas fait immédiatement, cela ne se produira pas. Cependant il ne voulait pas que Bella souffre d'avantage, il ne fallait pas qu'il s'impregne d'une autre personne, ça anéantirait Bella. Mais il ne pouvait s'empêcher de se sentir rassuré. Si les vampires existaient, les miracles aussi peut-être qu'un jour Bella lui pardonnerait et qu'ils pourraient être à nouveau ensemble.


    - D'accord ! Saches que je ne me mettrais pas en travers de Jacob et toi si c'est avec lui que tu souhaites être.


    Oui pour l'heure il fallait il tourne la page d'une manière ou d'une autre. Si Bella ne voulait pas de lui il ne s'imposerait pas, la seule chose qu'il souhaitait était son bonheur, lui ne pouvait que lui approter son soutient et son amitié.

    - Oui bien sûr, je t'en prie !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mar 25 Aoû - 22:06

    Un moment était passé entre le début de notre conversation mouvementé et je n'avais aucune idée de quand elle se terminerai. D'un côté j'avais envie de quitter la terre et me réfugier sur la lune, loin de lui mais de l'autre, j'étais mal et j'avais envie de lui dire mais rien à faire, mes paroles restaient coincés dans ma gorge. Je grimaçais légèrement en aperçevant ses yeux s'attrister quand je recula. Grimaçant de plus belle, j'hésitais entre m'approcher de lui, le prendre dans mes bras, m'enfuir en courant et rester planter là devant lui à regarder sa tristesse me fixer.

      •• Oh oui bien sur, ne t'en fais pas. Je leur dirais simplement que tu vas bien. Quoi que Alice doit déjà le savoir.
      •• Oui, elle doit le savoir...


    Je soupirais. Alice me manquait énormément, sa petite bouille de lutin, sa petite taille, ses crises d'hystérie quand j'accepte d'aller faire du shopping avec elle, tout d'elle me manquait, elle était comme ma meilleure amie alors ... et en me quittant j'avais été frustrée, blessée.

      •• D'accord ! Saches que je ne me mettrais pas en travers de Jacob et toi si c'est avec lui que tu souhaites être.


    Je restais figée, n'osant baissé mon regard. Nos yeux se croisaient trop à mon gout et ça me mettait plus que mal à l'aise. Je grimaçais encore une fois, ça endevenait une habitude devant lui.

      •• Oui bien sûr, je t'en prie !
      •• Ah tu... vu d'autres filles en trois ans ? Enfin ça ne me regarde pas mais vue que tu me demande si Jake s'est imprégné de moi, je me suis dit que j'en avait tout aussi le droit.


    Je soupirais, quel idiote parfois. --' Je grimaçais encore une fois et m'abstenais de lever le regard vers lui, de peur de voir de la frustration, de la colère et de l'envie de m'étrangler.. pourquoi pensais-je qu'il allait m'étrangler ? il m'aimait tout de même... il m'aimait, c'était ça le problème

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 26 Aoû - 0:08

    En entendant la réponse de Bella, Edward explosa de rire. Un rire franc et honnête. Elle lui demandait si durant les trois ans qui étaient passés il avait connu d’autres femmes. Il avait envie de lui répliquer qu’en cent ans il n’avait pas connu d’autre femme qu’elle, mais cette phrase risquait de faire un peu désespéré. Donc non il n’avait pas vu d’autre filles depuis qu’ils n’étaient plus ensembles. Quelques fois, lors de ses visites à ses cousins de Dénali, Tanya le rappelait à l’ordre. Il appréciait beaucoup Tanya mais en temps que cousine, rien de plus mais elle nourrissait d’autres ambitions à son égard depuis… qu’ils se connaissaient en fait. Mais Edward n’avait jamais vu en elle autre chose que quelqu’un qu’il appréciait comme un membre de sa famille. Et les pensées qu’elle avait à son égard l’agaçaient prodigieusement parfois.

    - Tu veux dire à part Victoria ? Non aucune.

    Il voulait bien sûr parler de sa traque (plutôt ratée) de Victoria. Cette peste avait le don de se volatiliser comme par enchantement, déjà qu’Edward n’était pas un très bon traqueur, ça ne lui facilité pas la tâche. Son rire s’était calmé, et avait laissé place à un peu d’amusement. Aurait-elle été jalouse s’il lui avait dit qu’il s’était épris de quelqu’un d’autre ? Ciel que cette incapacité à lire dans ses pensées l’énervait. Ils pouvait lire dans les pensées de personnes dont-ils se fichait totalement, par exemple les deux crétines, trois rangs plus loin dont la préoccupation essentielle de leur journée était quelle robe elles pourraient bien porter pour il ne savait quelle soirée stupide. Mais dans l’esprit de Bella, rien, du vide. Et ça lui tapait sur le système.

    - Durant toute ma vie humaine, et celle de vampire, je n’ai connu que toi Bella.

    La jalousie était quelque chose d’étrange. Edward avait lu la jalousie, il l’avait aussi vu jouer, et même il y avait assisté. Mais jamais Edward ne l’avais vécu, oui c’est vrai des petites jalousies lorsque Newton tentais de lui mettre le grappin dessus, mais jamais une jalousie comme celle-ci. Une jalousie qui vous rongeait de l’intérieur et détruisait tout en vous. Mais pour toute autre réaction le vampire adressa un sourire en coin à Bella.

    - Cela t’aurait inquiété ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 26 Aoû - 0:31

    J'inspectais ses traits. Bon d'accord, j'avais peur qu'il ai vue d'autres filles après moi mais ça m'aurait prouvé qu'il essayait de m'oublier tant bien que de mal. Je grimaçais et le regardais dans les yeux, j'en frissonnais d'un coup. Me mordant la lèvre, je l'entendis dire :

      •• Tu veux dire à part Victoria ? Non aucune.
      •• Très drole Edward, vraiment.


    Je le fusillais du regard. Il se trouvait drôle. Rien que de penser à cette nomade sans cervelle qui voulait me tuer, je frissonnais, titubant un peu. Et voilà, je reprenais mes vielles habitudes d'autrefois, juste parce qu'il était revenu à dire que c'était un drogue ce mec là... une drogue oui, pour moi.. Non Bella ressaisit toi, il t'a abandonné ! Mais il est si beau... il m'a protégée c'est tout, non non Bella ne divague pas.

      •• Durant toute ma vie humaine, et celle de vampire, je n’ai connu que toi Bella.
      •• Puis-je réctifier même si je ne suis pas toi. Durant ta vie depuis que tu m'as vue pour la première fois, tu n'as connu que moi, m'enfin.. je n'suis pas sur, même pas du tout sur, y'a forcément eu des vampirettes qui t'ont tourné autour et puis... oh et puis je m'en fiche.


    Me mordant la lèvre inférieur, je baissais le regard pour regarder mes pieds en silence. Mouais, je m'en fichais juste un peu, JUSTE un peu. Grimaçant pour moi même , je me rendais compte petit à petit qu'il était difficile de l'oublier, surtout lui, mais pourquoi donc ? Il m'avait abandonné et puis trois ans étaient passés, et pourtant... NON BELLA NON !

      •• Cela t’aurait inquiété ?
      •• D'une certaine façon, non, tu fais ta vie mais... je me serais dit que tu m'oubliais... vite. Enfin, tu.. je... Oh et puis mince.


    Je grimaçais tout en le regardant, je vis une pointe de satisfaction dans son regard, j'avais envie de lui tirer la langue et de partir en courant. Eh non Bella, tu ne peux pas faire ça, soit il te rattraperais, soit tu te casserais la figure à coup sur, soit tu ne pourrais pas lui tirer la langue comme-ça surtout depuis trois ans, réfléchis donc.

      •• Désolé. Je t'avoue qu'il m'est difficile d'aligner quatre mots devant toi maintenant, surtout après trois ans... C'est que j'ai tellement eu de mal à me faire votre départ, à vous oublier ensuite que te revois me réchauffe en parti le coeur.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 26 Aoû - 1:25

    Un autre rire cristallin sorti de la gorge d’Edward. Non pas que la situation avec Victoria l’amusait mais c’était plutôt la réaction de Bella, cette manière de le fusiller du regard, elle en ferait presque peur. Mais Victoria n’était pas une affaire classée , loin de là. Elle voulait tuer Bella ? Très bien, mais il fallait lui passer sur le corps avant. Un grognements s’échappa du fond de sa gorge en pensant à la rousse.

    - Ne t’en fais pas Bella, jamais elle ne te fera de mal.

    Il tenta de réfléchir une demi seconde à ce que Bella venait de lui dire. Des vampirettes ? Elles étaient fades, sans aucun intérêt, la plus part du temps ne pariant que sur leur beauté surnaturelle. Lui préférait les personnes vivantes, dont le sang coulait dans les veine, qui avait des couleurs sur le visage et une certaine fragilité. Non rectification faite, il préférait Bella, les autres humains il n’en avait rien à faire.

    - Tu t’en fiche ? Et bien saches que non, aucune vampirette ni aucun être-humain n’a su attirer mon attention, personne à part toi. Te souviens-tu ce soir où je t’ai révélé que je pouvais lire dans les pensées des gens ? Tu avais remarqué que la serveuse me faisait du rentre dedans, et qu’elle était plutôt jolie. Moi je n’avais rien remarqué, hors mis ses pensées agaçantes. Dès lors que tu es là, plus rien n’existe pour moi, plus rien n’a d’importance. Et lorsque tu n’es pas là, je ne fais que penser à toi, ce qui revient au même. Je t’ai attendu durant un siècle, un peu comme vous autres humains lorsque vous vous noyez et qu’enfin vous arrivez à sortir de l’eau. La première bouffée d’air brule la gorge, fais mal, mais elle est vitale. Et bien avant de te connaître j’ai passé cent ans en apnée.

    Il avait dit cela d’une traite, sans respirer mais maintenant il le regretter. Si ça la rendait mal à l’aise ? Il avait dit ne pas vouloir se mettre en travers du chemin du loup-garou et lui sortait une tirade digne d’un roman à l’eau de rose.

    - T’oublier vite ? Tu ne crois pas ce que je t’ai dis lors de notre dernière conversation, à propos de notre faculté à être distrait ?


    C’était vrai que les gens de son espèce se distrayaient facilement, mais pas vraiment de cette manière. A vrai dire, lorsqu’ils avaient trouvé leur âme sœur, la moindre caresse suffisait à leur faire perdre le fil. Avec Bella ça avait été une torture, c’est pour cela qu’il ne laissait pas les choses aller trop loin entre eux, elle , n’était qu’humaine et si Edward se laissait trop gagner par les émotions il risquerait de lui faire très mal. Comme il lui avait déjà dit, il n’était qu’un homme après tout.

    - Oh Bella, tu n’as pas à te mettre dans des états pareils, ce n’est que moi, en trois ans je n’ai strictement pas changé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 26 Aoû - 14:24

    Je le regardais et sursautais en entendant un grognement sourd sortir de sa gorge. Je grimaçais. Il se pouvait que le côté animal de Edward avait des limites mais à certains moments... ça pouvait déraper, je suppose.

      •• Ne t’en fais pas Bella, jamais elle ne te fera de mal.
      •• Je n'ai pas peur loin de là... avec... la meute et vous, je ne crains rien... je crois.


    Grimaçant encore une fois, je retenais mon envie de m'enfuir à toutes jambes, certes j'étais en situation extrêmement désagréable : devant mon Ex petit ami qui était revenu après tant d'années, et il avouait me protéger quoi qu'il arrive. Ca en devenait fou, trop fou pour mon esprit tordu par les scénarios à en faire mourir de rire qui se crée dans ma petite cervelle.

      •• Tu t’en fiche ? Et bien saches que non, aucune vampirette ni aucun être-humain n’a su attirer mon attention, personne à part toi. Te souviens-tu ce soir où je t’ai révélé que je pouvais lire dans les pensées des gens ? Tu avais remarqué que la serveuse me faisait du rentre dedans, et qu’elle était plutôt jolie. Moi je n’avais rien remarqué, hors mis ses pensées agaçantes. Dès lors que tu es là, plus rien n’existe pour moi, plus rien n’a d’importance. Et lorsque tu n’es pas là, je ne fais que penser à toi, ce qui revient au même. Je t’ai attendu durant un siècle, un peu comme vous autres humains lorsque vous vous noyez et qu’enfin vous arrivez à sortir de l’eau. La première bouffée d’air brule la gorge, fais mal, mais elle est vitale. Et bien avant de te connaître j’ai passé cent ans en apnée.
      •• Edward... Je... Non d'accord, je ne m'en fiche pas mais comprends moi, j'ai été abandonné par la seule personne qui ai été susceptible de m'aimer, toi, tu as été le seul à être là quand il fallait, à me protéger quoi qu'il arrive, à... Il m'a été difficile de t'oublier et je n'ai jamais réussi.. Tu es et tu resteras dans mon coeur sauf que j'ai une haine profonde qu'il faut que je maitrise, ne m'en veux pas s'il te plait, j'ai tout à fait le droit de t'en vouloir, tu le sais aussi bien que moi.


    J'étais quelque peu perturbé par sa tirade. Il m'avait promis de me laisser mais il se mentait à lui même, il lui était impossible de me laisser partir maintenant. Il voulait me reprendre... C'était impossible pour moi, pour l'instant peut-être, plus tard peut-être. Je me mordis la lèvre, le regardant.

      •• T’oublier vite ? Tu ne crois pas ce que je t’ai dis lors de notre dernière conversation, à propos de notre faculté à être distrait ?
      •• Bien sur que si mais...


    Je ne trouvais pas les mots pour répondre. Il m'était impossible de répondre à présent, non pas que je sois ronger par le malaise loin de là, j'étais ronger pas rien du tout même, c'était juste que j'étais en grève de réponse (?).

      •• Oh Bella, tu n’as pas à te mettre dans des états pareils, ce n’est que moi, en trois ans je n’ai strictement pas changé.
      •• Ce n'est que toi c'est vrai, tu n'as pas changé c'est vrai mais moi si, moi j'ai essayé de revivre une vie en pensant que tu reviendrais quand même, je me suis reconstruit une vie après de nombreuses tentatives pour te retrouver auprès de moi. Edward, tu ne comprends pas, sans toi, j'étais... j'étais morte, vivante et morte à la fois.

_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Mer 26 Aoû - 16:42

    Il n’y avait pas besoin d’autant de monde pour détruire Victoria. Il fallait juste que le Cullen trouve le moyen de maintenir la rousse où elle était. Peut-être qu’Emmett pourrait l’aider. Ah si seulement il était un bon traqueur cette affaire serait déjà résolue depuis longtemps. Quoi qu’il en soit ils n’avaient pas besoin de toute la famille Cullen pour en venir à bout donc encore moins des Quileute.

    - Je te comprend Bella et je ne te veux absolument pas, au contraire, je te comprend.

    Oui elle avait raison, Bella avait beaucoup changé, muri. Elle était passé de la jeune fille éperdument amoureuse et aveuglée par son amour à une femme pleine de rancœur mais tellement sur d’elle. Quoi qu’il en soit, l’amitié était surement le meilleur des compromis entre eux. Avec le temps, peut-être qu’elle parviendrait à lui en vouloir un peu moins. Mais il ne pensais pas pouvoir supporter de voir Jacob et Bella ensemble. Alors tous les deux se fréquenteraient seulement à l’université. Le reste de son temps, il le passerait à la villa blanche, à chasser ou dans des villes comme Port Angeles ou Seattle Oui, il n’y avait donc aucune raison pour que Bella et Edward se croisent en dehors de l’université.

    Il était peut-être l’heure de clore cette conversation. Il connaissait maintenant l’opinion de Bella, rien ne servait de chercher plus. Alors Edward rangea les quelques affaires qu’il avait sorti sur sa table, ainsi que les notes qu’il avait réussit à prendre durant cette longue discussion, note qu‘il donna à Bella. Etre vampire avait quelques avantages comme celui de discuter et de suivre un cours en même temps.

    - Tiens, les notes d’aujourd’hui, tu me les rendra lorsque tu auras fini.

    D’un geste gracieux il se leva de cette pauvre chaise maltraitée. Il n’avait plus trop le gout pour suivre les cours de la journée, il irait surement se balader quelque part, avant d’aller chasser avec Esmé ce soir. Il faudrait également qu’il pense à l’avenir à trouver une place éloignée de Bella.

    - Je pense qu’il est temps de clore cette conversation Bella. Tu passeras mes salutations à ton père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm
avatar
Isabella Swan

THE STUPID LAMB;
j'ai oublié le passé maintenant


Messages : 571
Date d'inscription : 29/05/2009
Age : 24
Copyright (c) : aurélie
Pseudo : lulute #SBAFF# c'est mon pseudo mais aussi un surnom alors --'

who are you ...
Don (si vous en avez un ): apparament, je peux bloquer mon esprit de tout pouvoirs.
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Sam 29 Aoû - 12:13

    Il était dur de me faire à l'idée qu'il était pour de bon revenu, certes mon coeur revivait d'une manière différente qu'auparavant, mais je restais blessé. Chaque soir, je m'endormais avec l'espérance de le revoir un jour, ce jour était arrivé apparemment. Je soupirais, ne relevant aucunement mon regard vers lui. Ma haine était si profonde qu'elle pourrait comparaitre avec de la passion... Arf, de la passion oui, j'avais ressentit de l'amour en son égard, il y a bien longtemps.

      •• Je te comprend Bella et je ne te veux absolument pas, au contraire, je te comprend.
      •• Ne... ne pense surtout pas que les Quileutes sont si fort que cela, je veux dire, ils ont des faiblesses comme... vous. Mais... Enfin... *soupire* Non rien.


    J'inspectais à nouveau ses traits. Ses yeux topaze que j'aime tant me fixait avec intensité, sa beauté était toujours aussi blafarde, Ses cheveux d'un cuivre bronze magnifique. Je me rappelais la fois où j'avais découvert son secret, il avait été si prévisible, je veux dire, il avait été si changeant d'émotions que la peur m'envahissait par moment mais je me rappelle très bien ne pas avoir eu peur de lui, non pas que j'aime le danger mais je savais qu'il ne me ferait aucun mal. Soupirant, je revenais sur terre. Il ne m'avait fait aucun mal mais au fond de moi, mon coeur avait été brisée en des milliers de morceaux comme-ci je n'avais même plus de coeur.

      •• Tiens, les notes d’aujourd’hui, tu me les rendra lorsque tu auras fini.
      •• Merci mais... je...


    Il m'était impossible de refuser, comme-ci j'étais impatiente de les lui rendre pour le revoir. J'étais sure à 99% que j'allais le revoir demain, après demain et même tout les jours alors il fallait que je me rende à l'évidence : Je devais recommencer une amitié avec lui et les autres. Ca n'est pas un cadeau de reprendre une amitié perdu pendant 3ans mais on peut toujours essayer.

      •• Je pense qu’il est temps de clore cette conversation Bella. Tu passeras mes salutations à ton père.
      •• Mm... d'accord mais te reverrais-je ? Si je passe tes salutations à Charlie, il va directement venir te voir pour t'écraser, rappelle toi que tu m'as laissée dans une forêt sans prévenir personne donc... Charlie l'a mal pris, très mal pris. C'est toi qui voit après.


    J'eus un sourire. J'avais envie de faire quelque chose avant qu'il ne parte à la vitesse vampirique surement, dans les bois surement aussi, pour arrêter de penser à moi encore surement. Je me mordis la lèvre, restant planté devant lui, je m'approchais et lui fit un bisou sur la joue tant bien que mal. Espérons qu'il ne réagisse pas d'une façon absurde --'


_________________

    bella, i'm never hurt you, i'm promise

    statut : présente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-twilight-begin.forumactif.com
avatar
Edward Cullen

THE MASOCHIST LION;
je suis plein de remords en pensant à elle


Messages : 61
Date d'inscription : 13/07/2009
Age : 28
Copyright (c) : Edward (c)
Pseudo : Ed.

MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   Dim 30 Aoû - 17:32

    J’essayais de comprendre la phrase de Bella mais en vain. Vu qu’elle me dis de laisser tomber je ne cherchais pas à en savoir plus. Cependant ne pas pouvoir lire dans son esprit était de plus en plus frustrant. Cependant elle semblait me dire le fond de sa pensée, surtout lorsqu’il s’agissait de sa rancœur.

    Elle semblait me détailler durant un petit moment, pourtant je n’avais en rien changer, j’étais de ces créatures qui ne changent jamais d’apparences. Cependant elle si avait beaucoup changé. Elle gardait les mêmes caractéristiques physiques, c’est-à-dire les mêmes yeux couleur chocolat, le même nez, la même bouche… et pourtant son visage avait grandit, il était passé de jeune fille à femme. Avant je paraissais être le plus vieux, mais maintenant on voyait assez que Bella l’était plus que mois. Elle continuerait à vieillir alors que je resterais figé à jamais dans mes dix-sept ans. J’aurais aimé aussi vieillir, ne serait-ce que pour savoir à quoi je ressemblerais ou pour ne pas ressembler à un gamin à côté de Bella. J’aurais aimé être humain, la vie de vampire avait des avantages mais une éternité seul était dépriment. Je rêvait de pouvoir à nouveau m’endormir, oublier pour quelques heures les tractas de la journée, ou encore manger, boire ou même m’exposer au soleil… Bref, tant de choses qui ne se réaliseront jamais.


    - Je ne sais pas Bella, je reste dans le coin. Je reprendrais les cours quand j’aurais réglé deux trois petites choses. Sait-on jamais, si tu as besoin de quelque chose appelle-moi, ou fais en sorte de ne pas être avec des loups-garous pour qu’Alice puisse te voir.

    Sa réponse sur Charlie me fit beaucoup rire, c’est vrai que le Chef Swan n’apprécierais peut-être pas beaucoup le fait que je sois revenu.


    - Ne lui dis rien alors, ça serais dommage qu’il apprennent mon identité en voulant de se servir de son arme à feu.

    Ce que fit Bella me fit beaucoup plaisir mais provoqua une drôle de réaction en moi. Déjà à l’époque où nous étions ensemble j’évitais au maximum les contacts physiques, je n’était après tout qu’un homme, mais un homme avec une force dévastatrice.

    - Merci Bella, mais tu sais il vaudrait mieux éviter ce genre de chose. Je doute que Jacob apprécie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-passion.forumactif.com/forum.htm

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retrouvailles dures à avaler [Bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles dures à avaler [Bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
after.twilight.begins :: • Détente mon amie ; Détente • :: la poubelle des topics et autres -